Comprendre ce qu'est l'entretien d’une copropriété

deux ascenseurs

L'entretien est essentiel pour garantir une bonne image et une qualité de vie dans une copropriété. Qui prend en charge l'entretien des parties communes ? Qui s'occupe de l'entretien général ? Vivre en copropriété suscite de nombreuses questions. Éléments de réponses dans cet article.

Quelles sont les parties concernées par un entretien ?

Une copropriété tient un carnet d'entretien qui répertorie les travaux à réaliser dans les parties communes. Le syndic de copropriété prend en charge la tenue de ce carnet. Le syndic peut tenir le même carnet pour plusieurs immeubles.

Ce carnet d'entretien mentionne généralement les contrats d'assurance souscrits par la copropriété. Il fait également état des diagnostics techniques et du planning prévisionnel des travaux.

L'entretien copropriété concerne des éléments comme le chauffage collectif. Il prend aussi en compte la maintenance de l'ascenseur. Si l'immeuble abrite de nombreux copropriétaires, un entretien régulier des parties communes est nécessaire. Il s'agit du nettoyage de l'entrée et des couloirs ainsi que de l'entretien des portes et des portails automatiques.

Le nettoyage est un aspect important de l'entretien de la copropriété. Entre autres, il s'agit de nettoyer les couloirs, le sol, les escaliers, les ascenseurs, la façade, les espaces verts, les poubelles.

Comment se déroule le nettoyage d'un immeuble ?

Avant de trouver une entreprise pour s'occuper de l'entretien de l'immeuble, le syndic de copropriété établit un cahier des charges. Ce document mentionne les besoins et les attentes des copropriétaires.

Le cahier des charges détaille clairement les zones à nettoyer et stipule la superficie. Il indique également la fréquence d'intervention. Le syndic peut aussi définir les produits à utiliser pour le nettoyage. Enfin, le carnet doit mentionner l'état de vétusté de l'immeuble.

Le cahier des charges permet au syndic d'obtenir un devis précis des travaux d'entretien. Par ailleurs, cela permet au prestataire d'évaluer le nombre de passages par mois et la durée de la prestation en nombre d'heures.

Concernant la fréquence de nettoyage, cela dépend de la taille de la copropriété et du nombre de copropriétaires. En effet, le nombre de personnes qui vit dans l'immeuble indique la fréquence de ménage nécessaire dans les parties communes.

Qui prend en charge l'entretien des parties communes ?

Dans une copropriété, l'entretien des parties communes se fait de deux manières. D'abord, le gardien de l'immeuble peut prendre en charge l'entretien des couloirs, des espaces verts et des poubelles.

Le syndic de copropriété peut également faire appel à une entreprise d'entretien spécialisé. Ce type de société assure un service continu et professionnel.

Qu'en est-il du coût de la prestation de l'entreprise ? Le syndic de copropriété est en charge de trouver le prestataire. Il peut mettre en concurrence plusieurs sociétés afin de choisir celui qui correspond aux besoins de la copropriété. Par conséquent, le syndic gère le contrat et procède au paiement des services.

Le syndic définit le budget alloué à l'entretien et au nettoyage de la copropriété après un calcul des charges. Ensuite, il répartit la dépense entre les résidents payeurs. Les copropriétaires doivent s'acquitter de cette somme en échange des prestations d'entretien dans les parties communes.